Sunday, November 18th, 2018

Haïti prend la place qui lui revient

Plus le temps passe et plus Haïti prend sa place, autant sur le plan régional qu’international. Que ce soit au sein de la CARICOM ou dans l’Union africaine, la Perle des Antilles s’impose, lentement mais sûrement. On en a encore eu la preuve la fin de semaine dernière lors du VIIIe  Sommet PetroCaribe, auquel j’assistais en présence du président Martelly et de la délégation haïtienne.

L’accord PetroCaribe a grandement contribué aux récents développements en Haïti et cette rencontre était importante pour la suite des choses chez nous. N’oublions pas que 94% des investissements publics proviennent des fonds générés par cet accord. Maintenant, cet accord est appelé à prendre une nouvelle forme, la Zone économique PetroCaribe (ZEP). C’est, je pense, une évolution qui sera intéressante et bénéfique. Nous avons beaucoup à gagner à nous intégrer à cette zone et lors du sommet, nous avons pu réaffirmer ce souhait et contribuer aux discussions qui mèneront à sa forme finale.

Tous les membres PetroCaribe se sont mis d’accord pour la création cinq groupes thématiques pour diviser le travail : le Transport et la Communications, les Filières productives, le Tourisme, le Commerce et enfin, les Liens socioculturels. Les pays membres ont aussi pu choisir dans quel groupe ils allaient participer.

L’intégration d’Haïti dans la ZEP permettra de renforcer nos activités touristiques. Nous nous sommes d’ailleurs joints au groupe du Tourisme afin de développer, entre autres, l’Île-à-Vache, véritable trésor à faire découvrir au reste du monde.

Surtout, la ZEP permettra de promouvoir les échanges socioculturels entres les pays membres. À ce titre, nous avions beaucoup insisté sur la création du groupe des Liens socioculturels et il a été décidé, qu’en plus d’être membre du groupe, Haïti en serait le leader. C’est un bel honneur, certes, mais n’oublions pas que 52% de notre population vit dans la pauvreté extrême. Il y a encore beaucoup de travail à faire. Au sommet, il a été statué que le but était d’exterminer la pauvreté extrême dans toute la zone. En ce sens, nous souhaitons poursuivre le renforcement de nos programmes sociaux, essentiels à la survie des moins bien nantis.

Nicolas Maduro, président du Venezuela, poursuit le noble travail de son prédecesseur Hugo Chavez. Il a proposé que soient élaborés, au sein du groupe des Liens socioculturels, un plan pour combattre l’analphabétisme et assurer le développement de l’éducation, un plan de santé pour les plus vulnérables et un plan pour combattre la faim, la misère et la pauvreté, notamment à travers une augmentation de la production d’aliments.

Le travail pour créer la nouvelle Zone économique PetroCaribe est continuel et il se poursuivra cet automne. Nous avons eu la bonne nouvelle que le prochain Conseil des ministres du PetroCaribe se tiendra en Haïti du 2 au 6 septembre prochain. Une autre confirmation que Haïti prend enfin la place qui lui revient dans le concert des nations!

 

 

 

 

Share

No comments

leave a comment