Un jour nouveau se lève sur Haïti.

Haïti ne manque pas de défis. Cependant, malgré toutes les difficultés que nous confrontons, le renouveau et le progrès que connaît notre pays après de nombreuses crises politiques et des catastrophes naturelles dévastatrices nous permettant de raconter une histoire pleine d’espoir. L’Administration Martelly est engagée à édifier cette histoire et à améliorer les conditions de vie du peuple haïtien. Nous sommes engagés à tenir des élections libres et honnêtes et à renforcer l’état de droit. Nous avons déjà intronisé tous les Juges de la Cour Suprême et le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire – une première pour une Administration sous l’égide de la Constitution de 1987 – et nous organiserons des élections parlementaires et locales d’ici la fin de l’année. Nous sommes engagés à déménager les familles qui vivent encore dans des conditions difficiles dans les camps de sinistrés à travers la capitale et à les loger dans des maisons plus sûres. Près d’un million de personnes, qui constitue dix pour cent de la population haïtienne, ont quitté les camps depuis le point culminant du post-séisme. Nous nous sommes engagés à créer des milliers de nouveaux et meilleurs emplois pour le peuple haïtien afin que la charité, l’aide et les virements ne soient plus les sources premières de pulsion économique pour un si grand nombre d’haïtiens. En outre, nous sommes engagés à faire en sorte que plus d’enfants puissent être scolarisés en payant la scolarité de 850,000 élèves de l’école primaire – et nous nous sommes lancés dans un des efforts les plus ambitieux de l’histoire contemporaine d’Haïti pour avoir inscrit 142,000 nouveaux élèves à l’école au cours de l’année écoulée. Nous sommes aussi engagés à faire d’Haïti un endroit attrayant tant pour les investisseurs étrangers que nationaux, et nous sommes en voie de réaliser cet avenir, incluant l’établissement d’un Parc Industriel dans le nord qui apportera plus de 20, 000 emplois au pays. Avec un taux de chômage de 52 pour cent, ce parc représente une opportunité unique de créer les emplois dont Haïti a tant besoin pour rompre le cycle de la pauvreté extrême.

Malgré les progrès réalisés, nous reconnaissons que les histoires d’échec, de corruption, de pauvreté et de luttes intestines qui ont dominé l’actualité sur Haïti depuis des décennies perdurent encore aujourd’hui. Dans d’autres pays incluant les États-Unis, un programme d’investissement régional d’un demi-million dollars qui, pour la première fois, fournit au nord, une de nos régions les plus pauvres, des opportunités pour sa population et saisit les avantages compétitifs d’Haïti dans les domaines de la manufacture, de l’agriculture et du tourisme, serait célébrée pour son ambition, son innovation et son exécution. Le Gouvernement Haïtien guide les investissements qui apporteront au nord un nouveau port, un aéroport international amélioré, un des parcs industriels modernes les plus grands de la région, une productivité accrue des paysans, la préservation de l’environnement, de nouveaux établissements de soins de santé, des centres de formation professionnelle, des écoles et une nouvelle université, de l’électricité a des milliers de ménages et d’entreprises et 5,000 logements résistants aux cyclones et aux séismes, pour permettre à cette région de démarrer son développement économique. Notre gouvernement réalise ces projets en collaboration avec des partenaires clé comme la Banque Interaméricaine de Développement (BID) et le gouvernement américain qui ont coordonné leurs efforts entre eux et avec le gouvernement et le peuple haïtiens de manière sans précédent.

Cependant, Haïti n’est pas comme les autres pays. Notre éminent programme d’investissement dans le nord a été critiqué et dans certains articles, notre gouvernement a été relégué au rôle de spectateur pour accommoder des notions surannées profondément enracinées dans les médias et la conscience publique. Les projets ambitieux, qu’ils soient réalisés à New York, à Londres, à Berlin ou à Sao Paulo, sont rarement libres de défis, de tensions et d’échanges complexes. En Haïti, nous avons retenus les services de l’American Institute of Architects comme planificateur en vue de gérer les problèmes sociaux et environnementaux, de franchir les obstacles, d’offrir des solutions et de trouver des moyens constructifs d’améliorer les résultats des projets au profit de la communauté. Notre gouvernement continuera de jouer son rôle essentiel de leadership dans le développement du nord.

Haïti a besoin d’ambition. Nous devons élever les attentes. Il nous faut une nouvelle façon de faire des affaires avec le secteur privé, tout comme il nous faut de nouveaux modèles d’engagement avec nos partenaires étrangers qui nous fournissent leur aide. Si elle ne s’engage pas dans de nouvelles voies, Haïti devra dépendre des efforts de petite envergure, de peu d’impact et de peu de visibilité qui ont dominé par le passé avec pour résultat que les milliards de dollars investis par la communauté internationale n’ont donné que des résultats limités.

Je reviens à peine du nord où j’ai rencontré des leaders communautaires, des entreprises, des enseignants, des responsables municipaux et des paysans. J’ai pu noter un niveau d’enthousiasme et d’optimisme qui ont fait défaut à Haïti depuis trop longtemps. De nouvelles constructions sont visibles le long de la route principale reliant le Cap-Haïtien à Ouanaminthe sur la frontière avec la République Dominicaine. Des camions qui déplacent des monceaux de terre et des autobus qui transportent les ouvriers du bâtiment de leurs localités au travail sont devenus chose courante. Les haïtiens travaillent à reconstruire leurs vies et leur économie. Nous sommes impatients de briser le cycle des désastres, des luttes et de la dépendance. Les développements en cours dans le nord fourniront aux haïtiens la base nécessaire pour être compétitifs au niveau international, et leur permettra de libérer l’esprit d’entreprenariat, le génie créateur et la résilience qui nous définissent en tant que nation.

Nous invitons la communauté internationale à se joindre à nous pour définir une nouvelle vision pour notre pays, et à nous aider à donner forme à cette nouvelle histoire au fur et à mesure qu’elle se déroule dans notre pays.


21 Responses to “Un jour nouveau se lève sur Haïti.”

  1. yeti says:

    BONJOUR PM MOIN GIN YOUN REPROCHE POU MOIN FE MAIRIE KAFOU SAMEDI 14 JUILLET YOUN BLOKUS COMENCE DEPI MIDI MOIN PA KONNIN JISKA KILE LI FINI MINM MOTO PRAN LADAN MOIN TROUVE CE PA SERIE POU TETE YOUN FETE YAP FETE POU YO BLOKE YOUN SEL ROUTE KI BAY NAN RENTRE YOUN CAPITAL MILIER MOUNN PEDI JOUNIN TRAVAY YO MOIN RINMIN TRAVAY GOUVERNAMENT AP FE ET MAP SUIVE MOIN KONNIN AP GIN TI FAILLE MIN GIN KI TRO PITI POU NOU FE YO LI LES POU HAITIEN SISPENN DANCE ET METE YO AU TRAVAY YO SUPOSE TRAVAY LA JOUNIN KOU NAN NUIT MOIN ESPERE YO PA BLOKE ROUTE KAFOU NAN MANIER SA ENKO MOIN BLOKE DEPI A MIDI MOIN RIVE DELMAS 95 A 9HRS DU SOIR. EN NOU TRAVAY POU SA KA VRAIMENT CHANGE MERCI

  2. felicitations pour toutes ces initiatives…pa blye gen yon ti zon nan folibete…ki rele Acul SAMEDI li trouve-l a cote des perches et au bas de Vallieres…li gen ampil te ki pap fe anyen et yo fe tout kalite mange…pou afe lo a menm se papale…nan tout sa kap fet yo bliye nou…nou gen yon bel rivie ki kapab bay couran tou…pa blie ti kwen sa..a…bon kouraj et bon travay.

  3. Marina says:

    Vous êtes sur la bonne voie Monsieur Le Ministre. Perseverez. Votre enthousiasme, votre amour pour la patrie et votre professionalisme motivent tous les Haïtiens (résidant en Haiti et la Diaspora) Un grand merci. Nos ancêtres de 1804 sont sans doute très fiers. Le cycle d’échec est rompu. Que Dieu vous guide.

  4. alex says:

    kile nou pral nan zone paillant haiti nan miragoane

  5. Dina Simon says:

    I would love to be able to read this blog in English, perhaps consider a widget/option to translate

  6. Dr Robinson Guillaume says:

    je monte a bord!

  7. Dieudonne Benoit says:

    Cette nouvelle façon de gouverner est appréciée par tous les haitiens qui aiment voir un jour que Haiti retourne sur la carte mondiale. C’est un privilège et aussi une satisfaction de voir et de comprendre chaque jour le progrès de votre gouvernement, monsieur le premier ministre. Du même coup, je souhaite que vous utilisiez la radio national et la TV nationale pour mettre le grand publique qui n’a pas d’accès à l’internet. C’est vrai vous avancez à grand pas; mais je n’entends pas encore parler de la reconstruction du palais national des bâtiments ministérielles, sachez la réussite de ce gouvernement depend aussi à lever ces défis. Les projets sociaux apporteront un gros soulagement pour le peuple démuni. Cependant n’oubliez pas que nous n’avons pas ce qu’on appelle la continuité de l’état, pour ces oeuvres sociales soient un héritage ou quelque chose durable pour les haitiens,je souhaite et vous suggère que vous enverrez un projet de loi au parlement. Bonne chance PM, et merci pou votre dévouement.

  8. EJ says:

    J apprecie cette note pleine d optimisme et d espoir. Il ne saurait en etre autrement puisqu etant au timon des affaires , vous ne pouvez vous contenter de vous plaindre comme le citoyen lambda. Cependant Je pense que vous oublier dinsister sur le point de plus important qui peut deboucher a terme sur le develloppement du pays. Il s adit d un concept qui est certes galvaude mais sans lequel rien ne peut se faire. Je veux parler de la decentralisation. La decentratlisation n a rien a voir au fait de pouvoir retirer son passeport au son permis de conduire au cap haitien ou a bompadopolis, elle suppose le transfert de certaines competence du centre (la capitale) vers la peripherie ( les regions, les departements et les communes) . Un ministre , un premier ministre et meme un president ne peut pas de par sa signature au bas d un document administratif ou d un contrat decider de la contruction d, une ecole , d un troncon de route, d une latrine a Petite riviere de l artibonite. Hier je vous ai entendu donner des reponses les unes plus eloquentes que les autres aux questions relatives aux aeroports de jacmel et de jeremie, a la route gonaives cap, etc….. Monsieur le PM , il faut commencer a donner une partie du pouvoir aux collectivites. Vous ne vous imaginez pas que ce ke peut apporter le fait de mettre le grand nord en concurrence avec le grand sud, lla grande anse avec les nippes.. Bien entudu les pouvoirs regaliens tels la defense, la diplomatie appartiendra toujours a l etat central, cependant l ecole, la construcction de routes communales et departementales, le transport, ,la police de proximite, l amenagement du territoire devront etre l apanage des collectivites. Pa bliye ca PM. Ou pap kapab fe toutt bagay . Merci

  9. St - Louis Roguez says:

    Honorable PM j’apprecie beaucoup votre bonne volonte de developper le tourisme dans le nord et je pense que ma villle natale Milot qui est la bastion du tourisme soit intingree.
    Si vous me permettez honoble PM, je suis aussi indigne en voyant la construction d’un petit terrain de foot-ball par votre gouvernement, pendant que la communaute milotienne detient 5 carraux de terre pour construire un stade digne de la citadelle et le palais Sans-Souci. Je vous en supplie excellence de pencher sur cette situation a Milot, car ce serait une vitoire pour le senateur en construisant ce maudit parc si vous me le permettez. Milot ville touristique peut rapporter beaucoup pour le developpement du pays. Pourquoi ne pas demander a Royal caribean de construire un stade sur ces cinq carraux de terre en retour l’etat Haitien peut lui permet d’organiser des concers touristiques avec les stars les plus connus du monde.
    je vous fais confiance excellence, si vous reussissez Haiti gravera ton nom en une forteresse plus grande que la citadelle, excellence mes sentiments patrioques.

  10. Compliments M. Lamothe pour votre volonte a donner une meilleure image de notre pays. Votre dynamisme est a feliciter et je ne peux que vous encourager a continuer dans cette voie.

  11. John Smith Deshommes says:

    congrats

  12. carmelo says:

    bel bagay premier ministre

  13. Clovis Plaisimond says:

    Toutes mes félicitations à vous cher PM et à toute l’équipe gouvernementale. Je vous souhaite la continuité et je vous encourage à faire tout ce qui est bon pour le peuple et non pas ce que le peuple veut car, le plus souvent, ce qu’il veut n’est pas tout à fait ce qui pourrait être bon. Courage!

  14. Emmanuel Philosca says:

    Bonjour monsieur le premier ministre,
    il me fait plaisir de vous lire ce matin et de prendre connaissance des réalisations de votre gouvernement, effectivement il y a encore beaucoup de travail à faire pour sortir Haiti de ce marasme. Il me semble que je n’ai pas lu les changements que vous voules apporté à la fiscalité Haitienne dans le but de réduire notre dépendence à l’aide étrangère. Personnellement j’ai beaucoup d’idée en ce sens ayant travaillé au gouvernement du Québec durant 18 ans en fiscalité et en implantation de nouvelles taxes et nouveaux programmes permettant d’augmenter la recette fiscale du gouvernement je peux vous faire des suggestions si vous voules prendre contact avec moi via mon courriel. Félicitations pour votre bon travail à la tete du gouvernement et que Dieu vous bénisse.

  15. I feel something is different this time. Could it be signaling a new direction for the country? It seems that this time, we have a new team with very dynamic individuals taking positive actions, though the task ahead is monstruous…. They seem to be constantly on the move (not just sitting in the comfort of their office,…), and the level of energy is contagious, inviting one to personal action, to personal commitment, to put oneself to the service of the country….. Inspiring! Keep going! Haiti needs it.

    Berteau Joisil

    http://www.bjconsulting.vpweb.com

  16. Le Ministre des collectivités?
    Pourquoi pas! Mwen rekonèt entelijans nou. Bon eleksyion. Nou gen machin pouvwa munisipalite yo plis lajan pèp la. BRAVO
    10 millions de gourdes pour chaque commune, promet Laurent Lamothe. Avant le 30 septembre, réclament les députés. C’est la bonne nouvelle du jour pour les parlementaires qui recevaient le Premier ministre Laurent Lamothe et des membres du gouvernement ce mardi à la Chambre des députés pour parler du budget
    KONPLO PI FÒ KE WENGA, PWOVÈB SA S PI GWO VERITE
    La convocation des membres du gouvernement Lamothe sur le budget de l’exercice fiscal 2011-2012 a été un prétexte pour certains parlementaires qui réclament des fonds au nom de leur circonscription dans le budget pour le prochain exercice fiscal. « Nous subissons les pressions de nos mandants pour l’exécution de certains projets », ont-ils avancé.
    https://www.facebook.com/groups/102210713246810/permalink/164034847064396/

  17. Hanssy RENE says:

    Monsieur le PM, je suis un citoyen Haïtien qui restais toujours dans l’ombre car je n’étais jamais satisfait de la façon que les dirigeants du pays gèrent le pays. Je ne dis pas que je suis satisfait à 100/%, mais il y a mieux que tout ce que j’ai vu auparavant. Je sais que je ne peux pas vous demander de prendre votre baguette magique de dire une formule comme dans les films pour que tout devienne ”rose” étant donné que c’est la couleur fétiche du pouvoir, mais c’est une couleur qui dit que ça va bien ou ça va mieux. personellement je ne suis pas encore touché par ce changement, mais je le sens, il touche certains de mes soeur et frères croupissant dans la misère, je les vois contents à la TV, cela me donne envie de vivre, et m’encourage à aimer encore plus mon pays Haïti, c’est mon pays que j’aime et je suis fier quand l’image de mon pays reflète de belles choses. Je prierai pour vous pour que DIEU puisse vous aider. Car il est dit dans la Bible dans Jérémie 29:7 il est dit: ”Recherchez la prospérité de la ville où je vous ai déportés et priez l’Eternel en sa faveur, car de sa prospérité dépend la vôtre.” Que DIEU vous bénisse et laissez-le vous guider et vous réussirez. HR

  18. JIMMY says:

    JE SUIS CONTENT DE VOIR QUE VOUS AVEZ L’IDEE DE TRAVAIL D’ARACHE PIED POUR FAIRE AVANCER LE PAYS J’aimerais contribuer aussi j’aime mon pays et je veux prier afin que Dieu puisse vous aider nous avons besoin un Haiti meilleur , on doit nous respecter car nous avons perdu nos respects partout nous devons vraiment ouvrir une autre page de l’histoire

  19. jacques joseph says:

    je suis en accord avec ces démarches que votre gouvernement veut mettre en place pour une gouvernance de rectitude et de transparence.
    Merci

Leave a Reply