Thursday, July 9th, 2020

Les 5 villes les plus intelligentes au Monde en 2020

 

Les 5 villes les plus intelligentes au Monde en 2020

Devenir une Smart City est devenu la nouvelle priorité de nombreuses grandes villes du monde entier. En effet, l’utilisation intelligente des technologies tels que l’IA ou la Big Data va devenir l’un des principaux facteurs d’attractivité des villes, qu’il s’agisse de futurs habitants, entreprises ou investisseurs. Ces villes doivent surtout faire face à une démographie croissante et des impacts environnementaux grandissants.

Le classement des villes les plus smart à travers le Monde diverge selon les critères analysés. Nous allons ici vous présenter le top 5 des villes intelligentes et durables selon le  « Smart City Index 2019 », classement international des villes intelligentes en 2019 par l’IMD World Competitiveness Center, de l’IMD Business School de Lausanne en Suisse, en partenariat avec la Singapore University of Technology and Design.

Le Top 5

 

En quête de vouloir devenir la première ville intelligente, si Singapour atteint la première place c’est en partie grâce à sa sécurité et sa surveillance de la qualité de l’air et du trafic. Cette cité d’Asie du Sud-Est a mit en place des solutions de trafic intelligentes et connectées ainsi qu’une politique très stricte limitant la possession de voitures afin de réduire le nombre de véhicules sur ses routes. Leur système appelé One Monitoring, permet aux citoyens de recueillir des informations sur le trafic grâce aux caméras de surveillance installées sur les routes. La ville a également mis en place un dispositif de circulation payant dont le prix varie en fonction des jours, du quartier, de l’heure et du trafic.

 

Ayant démarré avec des lampadaires intelligents, la ville se place aujourd’hui en 2ème position du classement mondial des Smart City. En effet, le centre économique de la Suisse se distingue aujourd’hui par son système de gestion intelligente des bâtiments où chauffage, électricité et refroidissement sont interconnectés, mais aussi par sa gestion du réseau des transports publics. La ville possède également des applications de recherche de parking et de mesure de pollution, un réseau de fibre optique ultra rapide et des cartes numériques de la ville.

Si la capitale norvégienne se situe dans le top 3, c’est qu’elle se démarque fortement au niveau écologique et ce n’est pas pour rien qu’elle a reçu le titre de “European Green Capital 2019” par la Commission Européenne. Également championne dans le domaine des voitures électriques. La ville prévoit par ailleurs d’interdire dès 2025, la vente de véhicules à moteurs thermiques, ce qui lui permettra d’atteindre son objectif de réduction de 50% de ses émissions de gaz à effet de serre pour finir par atteindre une neutralité carbone. Pour inciter aux véhicules zéro émissions, nombreux sont les recours : péages automatisés qui offrent des tarifs beaucoup plus bas pour ces véhicules, gratuité de stationnement, suppression des taxes, autorisation d’emprunter les couloirs de bus.. etc

 

Genève se distingue, elle, par la mise en place de détecteurs de places de parking, ainsi qu’un éclairage intelligent pour une ville plus sécurisée. Concernant les places de parkings, les capteurs sont capables de détecter l’arrivée et départ d’un véhicule pour pouvoir indiquer aux conducteurs lorsque des places sont disponibles, ce qui améliore la mobilité et réduit la pollution inutile (des études ont estimé que les conducteurs qui cherchent une place représentent 30% du trafic.). En terme d’éclairage public, la ville a mis en place une modulation de celui-ci selon les zones. Il sera par exemple plus fort dans une zone où des incivilités ont été commises ou si un sentiment d’insécurité se fait ressentir, et plus faible dans une zone où la faune est plus présente.

 

La capitale danoise se veut comme un véritable laboratoire urbain à la pointe du numérique, avec en priorité l’environnement et la douceur de vivre. La ville a pour objectif de devenir zéro carbone d’ici 2025 en équipant tout son mobilier urbain de capteurs économiseurs d’énergie : des lampadaires aux poubelles, jusqu’aux véhicules. On y voit par exemple des capteurs de qualité de l’air ou de bruit, des recharges de véhicules électriques, des éclairages progressifs à LED, la construction d’une centaine d’éoliennes ou encore la mise en place d’autoroutes spéciales donnant la priorité aux vélos.

 

D’autres villes à suivre de près. 

Comme on peut le voir les villes les plus intelligentes ne sont pas forcément les plus grandes ou les plus ultra-connectées qu’on aurait tendances à placer en premier. De nombreuses autres villes sont également très impliquée et en forte croissance dans cette démarche.

 

  • Bilbao,  à la pointe des aménagements intelligents et de la concertation

Située en 9ème position, Bilbao prouve qu’une Smart City n’est pas simplement technologique. Outre sa mobilité durable, avec l’un des meilleurs système de transport en commun, la ville se différencie par sa gouvernance transparente et conciliante. La ville présente une forte densité d’espaces verts et surtout une contribution des habitants aux décisions gouvernementales locales.

 

  • Londres, économie innovante

Londres, qui arrive en 20ème position, a démarré très tôt à repenser certaines utilisations technologiques, notamment pour simplifier le stationnement. Elle se classe parmi les meilleures pour ce qui est du capital humain, des économies innovantes, des hubspot Wifi et de l’open data. Son éco-quartier BedZED, est reconnu pour utiliser des énergies renouvelables et alternatives réductrices de consommation d’énergie. La ville acte également dans la maîtrise de la consommation de gaz et d’électricité permise grâce à des compteurs intelligents.

 

  • San Francisco, berceau de l’innovation et ville du zéro déchet

Ville mère des géants technologiques tels que Google, Apple ou Tesla, San Francisco est l’une des villes les plus importantes a avoir redéfini le concept de la technologie. en 12ème position. C’est dans le domaine du développement durable que San-Francisco est aux avant-postes avec un système de recyclage obligatoire très stricte. Les habitants et entreprises doivent trier selon trois catégories, dont une part sera transformée en engrais pour les fermes, une revendue en Asie et la dernière destinée à la décharge. En cinq ans, la ville bat un record et atteint un taux de 85% de récupération.

 

Ce classement peut cependant fluctuer et être remis en cause car les places varient en fonction des critères évalués (écologie, santé, gouvernance, sécurité…). Une ville totalement Smart serait une ville qui répondrait à tous ces critères, en combinant les différentes mises en place de chacune des villes par exemple.

 

Article paru dans : https://blog.whereyoulove.com/top-5-des-smart-city-dans-le-monde-en-2020

Share