Wednesday, October 16th, 2019

Laurent Lamothe s’engage dans la lutte contre les changements climatiques affectant les Caraïbes

L’ancien Premier ministre d’Haïti Laurent Salvador Lamothe a participé ce 23 septembre 2019 au Sommet des Nations Unies pour l’action climat (Climate-Smart Zone) organisé par le Monaco Better World Forum (MBWF). 

Lors de son intervention au Sommet, l’ancien Premier ministre Laurent Salvador Lamothe a expliqué comment les changements climatiques multiplient la puissance des cyclones et des ouragans dans la région des Caraïbes. Il a aussi montré combien sont nécessaires de nouvelles stratégies d’atténuation qui assureront une meilleure préparation des pays à risque face aux catastrophes naturelles.

Selon Laurent Lamothe, vu que chaque année les Caraïbes se préparent à affronter la saison des ouragans et que les capacités et les ressources pour gérer les risques sont limitées, les « Climate-Smart Zone » sont importants pour atténuer les effets des catastrophes naturelles parce que les États et territoires insulaires des Caraïbes sont extrêmement vulnérables aux conditions météorologiques extrêmes.

Vu que depuis plusieurs décennies le monde est engagé dans une course contre les changements climatiques, c’est dans cette perspective que le Secrétaire Général des Nations-Unies António Guterres a organisé ce Sommet, ce 23 septembre 2019, pour répondre à cette nécessité urgente d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, de fixer un cap plus ambitieux et d’accroître l’action en faveur du climat.

“Nous avons une planète à sauver et une course à gagner…”

Soulignons que dans cette même foulée, le programme accélérateur ou d’incubateur « Caribbean Climate Smart » a été lancé en 2017, avec pour objectif de faire de la région des Caraïbes la première « smart zone » de climat du monde. Jusqu’à présent, quelques 26 pays et plus de 40 partenaires des secteurs privé et public ont rejoint l’accélérateur qui mettra en œuvre des solutions climatiques pour la résilience, les énergies renouvelables, le développement de villes intelligentes et la maintenance d’océans en bonne santé et d’un réseau de transports durables.

À partir de là, il est prévu qu’au cours des cinq prochaines années, l’accélérateur créera un environnement propice à l’investissement de fonds privés et publics dans les domaines des énergies propres, favorisant ainsi le renforcement de la résilience de ces États et la bonne santé des océans.

La participation active de l’ancien Premier ministre Laurent Salvador Lamothe à cet événement témoigne de son implication dans la lutte contre les changements climatiques qui multiplient la puissance des cyclones dans les Caraïbes. Aussi, contribue-t-il à la mise en place de stratégies d’atténuation des risques et conséquences des catastrophes naturelles dans la région.

Share

No comments

Sorry, the comment form is closed at this time.