Monday, January 20th, 2020
Président du Conseil de Global Voice Group
Partenaire fondateur de LSL World Initiative

Les micro-contributions font une énorme différence en aidant les gouvernements à accélérer le développement.


Laurent Lamothe 2019

Introduction

Laurent Salvador Lamothe est un leader d’opinion mondial et entrepreneur en technologie, connu comme le Premier ministre d’Haïti ayant servi son pays le plus longtemps (16 mai 2012 – 14 décembre 2014).

Il est un visionnaire animé d’un profond sentiment de responsabilité sociale à l’échelle mondiale, exerçant aussi son leadership dans les domaines de l’entrepreneuriat social, des programmes d’impact, de la technologie et du financement innovant. Laurent Lamothe est également un entrepreneur accompli qui met à profit son expertise en gestion d’entreprise afin de développer des infrastructures numériques dans les pays émergents.

Jeunesse et Famille

Laurent Salvador Lamothe est né le 14 août 1972 à Port-au-Prince, en Haïti. Son père, Louis G. Lamothe, était le titulaire d’un doctorat en…… Il était aussi écrivain, diplomate et professeur à l’université. Sa mère, Ghislaine Fortuney (Gizou), est une artiste renommée qui a tenu des expositions dans le monde entier.

De son côté, Laurent Lamothe est l’heureux père de deux adorables filles : Linka Lamothe (13 ans) et L’ara Lamothe (11 ans).

Encouragé à pratiquer le sport dès son adolescence, Laurent Lamothe aime jouer au football, au volley-ball et excelle au tennis. Athlète né, il a durant sa jeunesse, représenté Haïti dans de nombreuses compétitions de tennis au niveau junior, et a même participé à la Coupe Davis de 1995. Il se classe ensuite parmi les meilleurs joueurs universitaires des États-Unis et est intronisé au Mur d’honneur de son alma mater, Barry University.

Études

Laurent Lamothe a bouclé ses études secondaires à la Union School de Port au Prince, pour ensuite se rendre aux États-Unis d’Amérique où il obtient une Licence en sciences politiques de l’Université Barry de Miami et, en 1996, une Maîtrise en administration des affaires de l’Université de St Thomas, avec les félicitations du jury.

Carrière et réalisations

Un génie des TIC

En 1998, à l’âge de 26 ans, Laurent Lamothe fonde la compagnie Global Voice Group, qui s’est développée au cours des deux dernières décennies pour devenir l’une des plus importantes entreprises du secteur technologique en Afrique.

Actuellement la Global Voice Group est considérée comme un fournisseur mondial de solutions TIC pour les autorités fiscales et de réglementation des télécoms. Il a servi en tant que PDG de GVG jusqu’à ce qu’il démissionne pour prendre ses fonctions au sein du gouvernement haïtien.

Un homme d’État remarquable

Laurent Lamothe sert également son pays avec succès. D’abord en tant que membre de la commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti (CIRH), pour être ensuite nommé conseiller spécial du président haïtien Michel Martelly chargé des dossiers sur les questions d’investissements et de développement socio-économique. Puis, de 2011 à 2014, il a successivement été Ministre des Affaires étrangères, Premier Ministre et Ministre de la Planification et de la Coopération Externe.

Durant ses mandats, il a contribué à améliorer de manière radicale la lutte contre la pauvreté et le développement de mécanismes de financement innovant au profit d’une économie en développement.

Un altruiste et un philanthrope

Suite à sa démission de son poste de Premier ministre, en décembre 2014, Laurent Lamothe fonde la Fondation Dr Louis G Lamothe en l’honneur et à la mémoire de son défunt père.

Un leader mondial

En juillet 2015, Laurent Lamothe fonde LSL World Initiative, une organisation mondiale spécialisée dans le financement innovant pour le développement et dédiée à l’autonomisation socio-économique des pays émergents et en développement.

LSL World Initiative fournit des solutions aux gouvernements des pays émergents pour surmonter l’endettement et atteindre le développement durable.

Entre autres, LSL World Initiative se concentre sur une forme précise de financement transformationnel, qui se trouve entièrement sous le contrôle du gouvernement, peut être appliquée pour répondre directement aux besoins développementaux prioritaires nationaux de ce dernier et ne repose pas sur le financement de donateurs, ni ne crée de dettes supplémentaires.

L’innovation est l’instrument spécifique à l’entreprenariat. L’acte qui va conférer aux ressources une nouvelle capacité à créer des richesses.


Laurent Lamothe 2019

Décorations et Prix

Durant sa double carrière d’homme d’État et d’homme d’affaires, Laurent Lamothe est à plusieurs reprises décoré pour ses réalisations, ses initiatives et ses engagements.

Il reçoit le titre Ernst & Young d’Entrepreneur de l’année en mai 2008.

Pour avoir apporté à la fonction de Premier Ministre son esprit entrepreneur et novateur, le magazine Latin Trade le salue en le nommant Leader en innovation des Amériques de l’année en Novembre 2014. À ce moment-là, Latin Trade fait remarquer que Laurent Lamothe a aidé Haïti à opérer un changement de paradigme en tant que destination d’investissement, et pas seulement d’aide humanitaire.

En 2015, il reçoit le prix Golden Honors de l’Alliance nationale pour l’avancement des professionnels haïtiens (NAAHP), pour son travail, son intégrité et son engagement remarquable envers Haïti et sa diaspora, ainsi que le prix “Social Media Person of the Year” de l’association haïtienne des réseaux sociaux.

En mars 2016, Laurent Lamothe est intronisé au Temple de la renommée de la Sunshine State Conference de 2016. En novembre de la même année, il reçoit le prix ABCC de leadership dans le commerce international, pour son travail remarquable en tant qu’entrepreneur et pour avoir aidé les gouvernements de plusieurs pays en développement à réglementer et à mondialiser leurs secteurs des télécommunications et des TIC, contribuant ainsi à améliorer la compétitivité et la durabilité économique de ces pays. Et en décembre, il se voit décerner le 9ème Grand Prix MEDays de solidarité avec le peuple d’Haïti, pour son travail accompli dans le cadre de la Fondation Louis G. Lamothe en Haïti.

En janvier 2017, il reçoit un prix de l’association musicale haïtienne pour son service communautaire remarquable. Il est également un invité de marque au Sommet Transform Africa, dans le cadre duquel il partage sa vision concernant L’Internet de valeur : Blockchain et l’Internet des objets.

En 2019, Laurent Lamothe est intronisé au «Power Brand LIFE : Hall of Fame», pour ses réalisations exceptionnelles dans la lutte pour l’égalité et pour les droits de l’homme en Haïti.

Ses engagements mondiaux

Au Forum économique mondial de Davos, en 2018, Laurent Lamothe s’adresse à l’audience à propos de Blockchain, discutant de la capacité de cette technologie à améliorer la continuité et la résilience des gouvernements.

En 2019, Laurent Lamothe a participé à plusieurs événements. Au Forum Angotic, le forum sur l’innovation le plus réputé d’Angola, Laurent Lamothe a participé en tant que panéliste partageant son expertise sur l’utilisation du financement innovant et de l’innovation dans le secteur privé comme éléments déterminants pour le développement des villes intelligentes en Afrique.

Lors de sa participation au Smart Climate Day organisé par le Monaco Better World Forum (MBWF), en parallèle au Sommet Action Climat des Nations Unies, Laurent Lamothe a souligné l’importance des «Climate-Smart Zones» pour atténuer l’impact des catastrophes naturelles.

Puis, en tant qu’invité à la 12e édition du Forum MEDays au Maroc, Laurent Lamothe a discuté de l’essor de l’économie digitale et des nations start-up, ainsi que de la volonté de l’Afrique et des Caraïbes à participer dans la révolution numérique.

Ainsi, ayant grandi dans un pays affecté par la pauvreté et le manque de ressources à tous les niveaux, cet homme d’affaires avisé a développé un sentiment profond de responsabilité sociale tout au long de sa vie, ainsi qu’une tendance marquée à aider les personnes dans le besoin. Laurent Lamothe est une personne pragmatique qui, pendant toute la durée de son mandant dans le secteur public, a privilégié les solutions pratiques par rapport à la partisanerie politique pour répondre aux besoins urgents d’Haïti.